Amiral de Grasse

Focus – Amiral De Grasse

Livret Amiral De Grasse

 

PAGE en construction

François-Joseph Paul de Grasse, par la victoire navale qu’il remporta sur les anglais le 5 septembre 1781, rendit possible la capitulation de Yorktown assiégé par l’armée franco-américaine sous les ordres du général Washington et du lieutenant-général Rochambeau.

Ainsi, il acquit avec eux la gloire immortelle d’assurer l’Indépendance des États-Unis d’Amérique.

 

François-Joseph Paul, comte de Grasse est né au château de Bar dans la commune de Bar-sur-Loup, près de Grasse dans les Alpes-Maritimes, le 13 septembre 1722.

François-Joseph est un enfant difficile et turbulent. Aussi, son père le destine à une carrière militaire. Les promenades qu’il effectue avec son précepteur jusqu’au Port d’Antibes, lui font découvrir le monde de la marine à voile. Et dès l’âge de douze ans, il commence son apprentissage de marin.

Il s’engage dans les gardes marines à Toulon, puis à Malte comme page du Grand Maître de l’ordre de Malte, qui livrait, à l’époque, une farouche guerre contre les pirates barbaresques. Enseigne des galères en 1734, il passe en 1740 au service de la Marine Royale, en France. Gravissant les échelons de la hiérarchie militaire, il obtient son premier commandement en 1756 sur le vaisseau Le Prothée. Il combat sur toutes les mers et plus particulièrement aux Antilles.

Et c’est aux Antilles justement que le nom de l’amiral de Grasse va entrer dans l’Histoire…

/////

 

In memoriam

1881 : A Yorktown, pour le centenaire, le président des Etats-Unis et les corps constitués franco-américains posent la 1ère pierre du monument commémorant l’indépendance.

1913 : La rue des Dominicains à Grasse est appelée rue du Comte de Grasse.

1918 : Les Américains baptisent un camp de 20000 hommes près de Tours : « Camp de Grasse ».

1927 : Une école professionnelle est créée au château de Tilly par les Salésiens sous le nom d’Institut Amiral de Grasse.

1928 : Translation officielle du cœur de l’amiral, du château à l’église de Tilly, suivant son vœu.

1930 : Erection du monument amiral de Grasse, avenue des Nations-Unies, jardin du Trocadéro à Paris.

1931 : La Monnaie de Paris frappe une médaille à l’effigie de Washington, Rochambeau et Grasse (150ème anniversaire)

1946 : Lancement du croiseur français De Grasse, dont les villes de Grasse et de Cannes sont les marraines.

Erection d’un monument commémoratif au Bar-sur-Loup.

Le fort Saint-Jean à Marseille prend le nom de l’amiral de Grasse.

1947 : La Cie Générale Transatlantique met en service le paquebot De Grasse, flagship de la ligne La Havre-New-York.

1957 : Création par le lieutenant de vaisseau Gondet et les Anciens marins de Grasse du premier musée Amiral de Grasse.

1969 : Exposition « le comte de Grasse et la Guerre d’Indépendance américaine » organisée à l’ambassade des Etats-Unis à Paris.

1972 : Emission du 1er timbre français à l’effigie de l’amiral de Grasse, pour le 250ème anniversaire de sa naissance. Emission d’une médaille par la Monnaie de Paris.

La Compagnie Générale Transatlantique donne son nom à un grand paquebot de la ligne des Antilles.

1974 : Lancement à Lorient de la frégate ASM De Grasse, de 5 800 t, parrainée par les villes de Grasse et de Bar-sur-Loup.

1976 : Bicentenaire des Etats-Unis

Lancement du destroyer américain de 7 810 t Comte de Grasse

La frégate De Grasse à Yorktown. Inauguration d’une réplique de la statue de l’amiral de Grasse, par Landowski (celle du Trocadéro), par l’ambassadeur de France, en présence de l’amiral de Gaulle, commandant l’escadre de l’Atlantique.

Médaille du comité français du Bicentenaire : Washington, Rochambeau, La Fayette et Grasse.

Jumelage de Bar-sur-Loup avec Poquoson-Yorktown.

1981 : Bicentenaire des batailles de la Chesapeake et de Yorktown

A Yorktown, le 16 octobre, grandiose reconstitution de la bataille terrestre, avec 5000 figurants. Le 18, le président Mitterrand reçoit à déjeuner le président Reagan à bord de la frégate De Grasse. Emission de 2 timbres américains sur la bataille navale.

A Paris, flamme commémorative de la Poste navale française.

A Grasse, ouverture du nouveau musée et inauguration d’un buste de l’amiral.

1983 : Le 23 février, en baie de Cannes, Charles Hernu, ministre de la Défense, officialise le jumelage entre la frégate française et le destroyer américain qui portent le nom de Grasse.

1986 : Jacques Chirac, maire de Paris, inaugure le square Amiral de Grasse à Paris.

1988 : Bicentenaire de la mort du l’amiral de Grasse célébré en l’église de Saint-Roch de Paris

1990 : La mairie de Paris donne son accord pour l’érection d’un buste de l’amiral de Grasse, place des Etats-Unis (16ème).

 

Memorial DE GRASSE à saint-Roch

A la mémoire du Comte de Grasse

L’an 1788, le 16 janvier, a été inhumé en cette église le corps de François-Joseph Paul de Grasse, marquis de Tilly des princes d’Antibes, Lieutenant général des armées navales, commandeur de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Chevalier de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, membre de la société des Cincinnati, né au château du Bar, près de Grasse, le 13 septembre 1722.

Décédé à Paris le 14 janvier 1788.

Par la victoire navale qu’il remporta sur les anglais à la Chesapeake le 5 septembre 1781, le comte de Grasse rendit possible la capitulation de Yorktown, assiégé par l’armée franco-américaine sous les ordres du général Washington et du lieutenant général de Rochambeau, ainsi il acquit avec eux la gloire immortelle d’assurer l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique.

REQUIESCAT IN PACE

 

Cette plaque commémorative a été placée par les soins de la société des Cincinnati de France le 19 octobre 1931, cent-cinquantième anniversaire de la capitulation de Yorktown et en souvenir de ce fait d’armes dont les conséquences sont incalculables.

amiral-de-grasse0

Amiral De Grasse